invitation

 
 

20161117fr

L’engagement des forces armées dans un large éventail d’activités extramilitaires dépassant le cadre des tâches qui leur sont traditionnellement dévolues, à savoir la sécurité publique et la défense, est une caractéristique commune à de nombreux États d’Afrique subsaharienne. Cependant, la participation des forces armées africaines à de telles activités a terni leur image et celles-ci apparaissent comme étant entachées par la corruption, la prédation, le recours illicite à la force armée, et les interventions régulières dans les affaires politiques. Cette conférence se penchera sur les motivations des forces armées à intervenir dans des domaines extramilitaires et analysera l’état et les structures sociales qui alimentent et soutiennent ces activités.

Afin d’aborder ces questions, nous avons invité deux éminentes oratrices qui aborderont le sujet sous des angles différents. Dr Judith Verweijen partagera avec notre public certaines conclusions issues de ses nombreuses recherches de terrain relatives aux Forces Armées de la République démocratique du Congo et à leur participation dans le règlement de conflits civils et dans des activités génératrices de revenus. Madame Anícia Lalá, quant à elle, s’appuiera sur sa longue expérience en matière de gouvernance du secteur de la sécurité pour explorer la pluralité des rôles que jouent les armées africaines dans la sphère politique.

 

 adobe-acrobat-pdf-file-512 The extra-military activities of the armed forced forces of the DR Congo