La viabilité des frontières africaines au regard des revendications d’ordre identitaire
Les exemples de Bakassi et de l’Azawad
Déborah Guidez

     
             
 

 FP34-01

numero uk34
langue ukdr fr

nbpage fr58

date102015

 

 

Executive Summary

Au lendemain des indépendances africaines, les premiers chefs d’État ont opté pour le maintien des frontières issues de l’ère coloniale afin de se prémunir contre l’instabilité qui découlerait d’une reconfiguration territoriale. Pour autant, l’Afrique a connu un certain nombre de litiges frontaliers. Qu’ils soient interétatiques ou sécessionnistes, ces différends contribuent à porter atteinte à l’« intangibilité » des frontières prônée par les organisations intergouvernementales africaines. Une lecture fréquemment proposée a consisté à expliquer leur persistance par le caractère arbitraire des frontières du continent.

L’étude s’intéresse aux litiges résultant des revendications d’ordre identitaire. Indépendamment des causes explicatives suggérées, certains des conflits recensés ont en effet fait appel au facteur identitaire, dès lors que celui-ci se trouve mobilisé par les acteurs concernés. Deux études de cas viennent illustrer l’analyse. La première concerne Bakassi, péninsule qui fut au centre des rivalités entre le Nigeria et le Cameroun. La seconde s’intéresse aux velléités sécessionnistes des Touareg résidant au Mali.

L’étude des facteurs contribuant à l’émergence des revendications à caractère identitaire, appuyée par l’analyse des cas illustratifs, cherche ainsi à répondre aux questions suivantes : les frontières africaines, telles qu’elles ont été établies, jouent-elles un rôle dans l’émergence de tels conflits ? De même, en considération des rares modifications de tracés qui ont été effectuées, disposent-elles d’une faculté de résolution d’un différend ? Enfin, sont-elles appelées à durer, « intangibles » si l’on s’en réfère au lexique employé par l’Union africaine ?

Mots-clés : frontières, intangibilité des frontières, Union africaine, Bakassi, Touareg, conflits frontaliers, sécessionnismes, CIJ.

 

bouton livre en 1

bouton livre en 2

bouton livre nl 3

bouton livre en 5